Pagesjaunes.fr veut contrer les moteurs de recherche

Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
UNE NOUVELLE FAÇON de trouver des renseignements ! Tel est l'objectif de pagesjaunes.fr, premier éditeur européen d'annuaires sur Internet. Le site créé en 1997 subit sa première grande refonte demain à partir de 19 heures pour devenir plus simple, rapide et intuitif pour les utilisateurs.
 
Histoire de mieux contrer la concurrence des moteurs de recherche venus d'Internet, comme Google ou Yahoo!, mais aussi les développements Internet des nouveaux numéros de renseignements téléphoniques « 118 ». Un enjeu important alors que le site Web représente désormais plus d'un tiers du chiffre d'affaires du groupe PagesJaunes, à côté des annuaires papier.
L'ouverture du site coïncide avec une campagne de publicité télé, affichage et street marketing, menée par l'agence M&CSaatchi.GAD, et une nouvelle signature : « pagesjaunes.fr la nouvelle façon de trouver ». Premier changement : les utilisateurs n'ont plus que deux champs à remplir au lieu de cinq auparavant. Désormais, il leur suffit d'indiquer « Quoi ? Qui ? » et « Où ? ». « Nos utilisateurs se croyaient obligés de remplir toutes les cases, ce qui donnait au site un caractère administratif, complètement disparu aujourd'hui », explique Jean-Marie Guille, directeur des annuaires en ligne de PagesJaunes.
 
Justifier les tarifs
 
Autre amélioration : le recours systématique aux plans et cartes, fournis par Mappy, filiale du groupe PagesJaunes. Troisième innovation : les recherches sur des services ou produits de la vie courante peuvent être plus complexes. Par exemple, le public pourra chercher « hôtel trois étoiles avec piscine à côté de Nantes » ou « chauffage avec de l'énergie solaire ». Le système fait lui-même le tri !
 
« Nous savons désormais extraire beaucoup de données à partir des informations fournies par nos annonceurs », indique Jean-Marie Guille. Avec 380 000 professionnels qui publient des encarts publicitaires sur pagesjaunes.fr, 50 000 clients dotés de sites informatifs structurés, et 100 000 annonceurs disposant d'un site Web, PagesJaunes dispose d'un vrai gisement de données. Il s'est doté des outils informatiques pour mieux les exploiter.
 
Au final, le site ne s'offre donc pas « un simple toilettage mais un vrai changement de génération. On touche au coeur du réacteur », affirme Jean-Marie Guille, qui confesse un investissement de « plusieurs millions d'euros ».
 
Pagesjaunes.fr espère ainsi doper son audience, qui progresse déjà de 30 % à 40 % par an depuis plusieurs années. « D'après nos tests, 46 % des utilisateurs sont incités grâce à la nouvelle formule à utiliser le site plus souvent, et 23 % déclarent même qu'ils iront moins sur les moteurs de recherche. » Une manière de justifier les tarifs orientés à la hausse que le groupe facture à ses annonceurs !




Reddit!Del.icio.us!Facebook!Slashdot!Netscape!Technorati!StumbleUpon!Newsvine!Furl!Yahoo!Ma.gnolia!Free social bookmarking plugins and extensions for Joomla! websites!
 
< Précédent   Suivant >